La cour d'école primaire

OBJECTIFS:

  • Rénover la cour de l'école primaire
  • Végétaliser l'espace
  • Perméabiliser les sols
  • Aménager un lieu de partage permettant de se connecter à la nature, en étroite collaboration avec l'équipe pédagogique

PROJET A L'ETUDE

" La cour d'école est un lieu de respiration indispensable à la vie scolaire. Comme le disent nos amis québécois : « pour bien réussir à l'école, mieux vaut ne pas manquer la récréation ». Or ces cours de récréation, parfois en mauvais état, sont souvent des lieux peu amènes, très minéraux, supports d'usages et d'activités peu diversifiés et cantonnés aux jeux de ballon. Certaines n'ont pas été repensées depuis leur conception... "

Cyril Pouvesle, chef de projet aménagement et transitions écologiques, Cerema Territoires et ville (article publié le 3/9/21)


NOTRE DEMARCHE :

La cour bitumée de nos enfants semble avoir besoin d'un petit coup de neuf... Nos interrogations se portent sur les matériaux à utiliser et l'aménagement de cet espace. En effet, l'asphalte, peu naturel, restitue la chaleur et ne draine pas le sol. Or la désimperméabilisation et la végétalisation peuvent contribuer à lutter contre le réchauffement climatique. De plus, les enfants ont envie et besoin de grimper, manipuler, construire, explorer, se cacher... ce qui semble difficile dans l'espace bétonné.

Les avantages d'un projet plus vert : 

  • végétaliser pour apporter plus de fraîcheur, limitant ainsi les ilôts de chaleur 
  • choisir des matériaux perméables pour l'infiltration des eaux pluviales, éviter le ruissellement 
  • penser l'espace dans le but de favoriser l'égalité filles/garçons et donner une place à chaque enfant 
  • créer du relief pour dynamiser le paysage et offrir un terrain permettant une variété de mouvements (monter, grimper, sauter, se percher ...) 
  • aménager des espaces pédagogiques avec les enseignants pour que les enfants se reconnectent avec la nature 
  • améliorer le cadre de vie et le bien-être 
  • élaborer un projet avec les enseignants 
  • permettre le développement de la faune et de la flore (biodiversité)


De nombreuses écoles ont déjà franchi le pas. Les résultats sont très encourageants et ce type d'aménagement a le mérite de rapprocher les élèves de la nature. Offrir un cadre de récréation plus naturel ainsi qu'une diversité d'espaces et de matériaux a un impact positif sur le développement de l'enfant : son imaginaire, son autonomie, sa confiance en lui et ses capacités de coopération.


Une cour d'école verte est-elle plus dangereuse ? 

Les psychologues affirment que le risque est un paramètre important pour le bien-être et le développement de l'enfant. Un espace de cour permettant une certaine dose d'aventure et de jeu libre, avec des prises de risques mesurées, est essentiel dans la construction d'un rapport harmonieux à soi-même, aux autres et à l'environnement.

Référents du projet : Anik VINAY-SOUCHIERE, Caroline CHOCHOIS, Céline DRUT et Véronique CUNTY

© 2021 Environnement et Développement Durable de la commune de Gigondas
Optimisé par Webnode
Créez votre site web gratuitement !